Étiquette : violence

  • En finir avec Eddy Bellegueule – 2014

    En finir avec Eddy Bellegueule – 2014

    Pour un premier roman, qui plus est autobiographique, on peut dire qu’Edouard Louis décoiffe. Et pas qu’un peu ! Il soulève des polémiques, remue les tripes des petits journalistes parisiens, fait s’insurger les bien pensants, fait s’apitoyer les prétentieux, et donne au passage un certain plaisir au lecteur lambda.  Et ça tombe bien parce que,…

  • Salopards en meute

    Salopards en meute

    Je crois pas être plus fort que les autres. Mais pas beaucoup plus con non plus. Je suis humain et j’essaye d’être humaniste. Du genre à préférer l’Homme (au sens large, ça comprend aussi les femmes, pas de jaloux) au profit. Je le crois tellement que d’une certaine manière, j’en ai fait mon job. Participer…

  • Deus ex : human revolution

    Deus ex : human revolution

    FPS basique et digicodes à noeud Deus Ex : Human Revolution est un jeu supposé réconcilier les aficionados du premier opus, un jeu dans lequel la liberté de décision et d’évolution dans l’histoire n’était limitée que par l’imagination et la personnalité du joueur, le grand public amateur de sensations faciles et les technophiles de notre…

  • Spartacus (2010)

    Spartacus (2010)

    Il faut tout revoir, tout refaire, tout réécrire. Tu n’es pas préparé à ça. C’est au dessus de ce à quoi on peut normalement s’attendre. Tous les beaux discours préparés, les idées déjà couchées sur papier, il faut les repenser. Plus fort. Plus loin. Spartacus réinvente la légende que tout le monde connaît. La guerre…

  • Hotline Miami 2 : Wrong number

    Harder, stronger but not better nor faster at all Après le succès aussi bien mérité que surprise du premier Hotline Miami, les petits gars de chez Dennaton ont remis le couvert pour une suite. Hotline Miami 2 est le parfait exemple de ce qu’on voit dans le cinéma : le suites, c’est dispensable (à part…

  • Hotline Miami

    Ami ami avec la mort Vous êtes complètement perché. Vous êtes tellement haut que vous commencez à voir trouble, et quand vous ne voyez pas trouble, vous voyez en bouillie colorée. Si vous avez mal aux yeux, vous souffrez vraiment. Sinon, vous acceptez la bouillie, comme un masque volontaire, cohérent. Vous vous voyez vous-même de…